Les actualités IFPA

Zoom sur les EPN et les FABLABS

par | 18/04/2019 | Découverte métier, Info orientation

I EPN et FABLABS, de nouveaux espaces pour votre créativité !

Tout d’abord, rappelons la définition de ces deux concepts.

L’EPN : c’est l’abréviation d’Espace Public Numérique, c'est-à-dire un lieu d’échange ouvert à tous où des personnes de divers horizons se retrouvent dans un espace équipé en outils informatiques avec pour objectif de créer et s’initier aux services et innovations liés au numérique. C’est un lieu de rencontre, de débats et d’ateliers collectifs.

Un FABLAB : C’est la contraction de l’anglais ‘Fabrication Laboratory’, « Laboratoire de Fabrication ». Ce concept d’atelier de fabrication numérique arrive de Boston dans le Massachussetts. C’est un lieu, un espace ouvert au public qui met à disposition un ensemble de machines et d’outils utilisés pour la conception et la réalisation d’objets de toutes sortes. Le public est principalement constitué d’entrepreneurs qui souhaitent achever leur projet en passant du concept au prototype. On y trouve également des designers, des étudiants voulant enrichir leurs connaissances et leur savoir-faire en électronique, et des « non-initiés » curieux de technologie. Le cœur du sujet est majoritairement la notion de création d’objets.

En termes de main d’œuvre, les FabLabs et EPN peuvent employer des Conseillers Médiateurs Numérique, récemment rebaptisés Responsables d’Espace de Médiation Numérique.

I Les FabLab et EPN dans le détail

Au-delà des bénéfices offerts par l’utilisation de machines numériques, les FabLabs réinventent la manière de travailler. On y crée de façon plus pratique, et surtout plus agile en laissant davantage de liberté au concepteur. C’est un réseau d’envergure internationale. En vue du nombre croissant de FabLabs, des organismes ont répondu à cet engouement et ont permis d’officialiser la création d’une Fédération nationale des FabLabs, ainsi que la mise en place des premiers organes de pilotage de ces structures.

Les membres doivent respecter certains codes, en effet l’atelier doit nécessairement :

  • Être ouvert au public gratuitement ou en échange de services bénévoles (formation, animation, entretien) ;
  • Adhérer et souscrire à la charte des Fablabs ;
  • Participer au réseau international des Fablabs : s’ouvrir aux autres en échangeant et partageant les connaissances, se renseigner sur l’évolution des pôles de recherche, des designs, des nouveaux codes et logiciels ;
  • Partager les outils, les matériaux et les process communs avec le reste du réseau pour continuer d’enrichir et faciliter les échanges, l’entraide et la collaboration.

Ces ateliers sont des mines de ressource où les participants développent leurs compétences tandis que le laboratoire lui-même évolue grâce aux connaissances et aux savoir-faire de ses usagers. L’intérêt est de constater une évolution infinie à ce concept où l’élève devient un jour le maître. Les utilisateurs débutants sont suivis par des professionnels expérimentés donnant lieu à une philosophie qui est de « faire soi-même ». Pour les professionnels, l’intégration d’un FabLab et la mise à disposition de machines numériques est un excellent moyen d’enrichir une pratique traditionnelle souvent en quête de nouveauté. Loin du concept de base, une dizaine d’ateliers d’entreprises privées ont vu le jour chez Renault, Airbus, Safran, Air Liquide, Alcatel-Lucent, Systra, Dassault Systèmes ou encore Bouygues….

En ce qui concerne les Espaces Publics Numériques, comme leur nom l’indique, ils existent seulement dans le domaine du public. Ilsne sont pas régulés par une fédération ou une charte et on retrouve un public plus amateur, moins expérimenté que dans les FabLab. C’est donc davantage un cadre de découverte des technologies, avec un accompagnement de personnes qualifiées qui informent sur l’utilisation d’internet ainsi que des équipements et des logiciels spécialisés mis à disposition dans le domaine du numérique. Les EPN sont des centres de ressources pour le développement numérique des territoires. Ces ateliers proposés et organisés permettent une initiation d’un large public.

I Le métier de Responsable d’Espace De Médiation Numérique

Le titre professionnel de conseiller médiateur numérique est révisé ! Il est enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sous le nouvel intitulé de responsable d’espace de médiation numérique pour une durée de 5 ans à compter du 13 juillet 2019.

Dans les métiers de l’informatique, le poste de Responsable d’Espace de Médiation Numérique est en vogue, nous sommes en effet dans une société où le conseil devient une priorité. Si vous vous intéressez à cette profession, l’IFPA vous propose la formation adéquate. C’est une formation diplômante reconnue par l’état où sérieux et expérience humaine sont au rendez-vous. Contactez l’équipe d’IFPA pour plus de renseignements sur la formation de Responsable d’Espace de Médiation Numérique.

Découvrez nos prochaines formations Gestion et Accompagnement à Bordeaux et Poitiers.

I

Formation Assistant Ressources Humaine – 6 mois – Poitiers

Prochaine session : 16 mai 2019 au 13 novembre 2019

I

Formation Commercial Digital – 6 mois – Bordeaux

Prochaine session : 7 juin 2019 au 3 décembre 2019

I

Formation Conseiller en Insertion Professionnelle – 6 mois – Bordeaux

Prochaine session : 12 septembre 2019 au 27 mars 2020

I

Formation Gestionnaire de Paie – 6 mois – Bordeaux

Prochaine session : 10 octobre 2019 au 3 avril 2020

I

Formation Formateur Professionnel d'Adultes – 6 mois – Poitiers

Prochaine session : 8 novembre 2019 au 13 mai 2020

Candidatez dès maintenant à la formation de vos rêves !

Share This